Le sport, un mode de vie

Sport monde

Le sport fait partie des loisirs préférés des plus grands comme des plus petits. Qu’il soit pratiqué au quotidien à un niveau professionnel ou ponctuellement comme une simple distraction par des amateurs, il peut très vite devenir une véritable passion. Tantôt jeu, tantôt compétition, il allie effort, volonté et valeurs morales. Petit tour d’horizon de son histoire, des différents types de pratiques existantes et de ses bienfaits sur la santé.

L’histoire du sport

histoire du sportToutes les civilisations antiques considéraient le sport comme un art noble, qui occupait une place importante au sein de la vie des cités. De la Grèce à l’Amérique précolombienne en passant par Rome, Byzance, l’Asie, l’Occident médiéval puis moderne, tous les pays sont marqués par l’importance du sport. Véritable pierre d’angle de l’éducation humaniste du XVIème siècle, le sport est considéré comme épanouissant aussi bien sur le plan physique qu’intellectuel, et les Anciens sages de l’Antiquité lui accordent d’ailleurs la même importance.

En effet, Pythagore était à la fois un brillant philosophe mais aussi un célèbre champion de lutte qui entraîna même le champion Milon de Crotone. Un peu oublié voire banni au Moyen-Âge, le sport retrouve ses lettres de noblesse à la Renaissance. De Montaigne à Girolamo Mercuriale en passant par Rabelais et son Gargantua, tous les auteurs humanistes intègrent le sport comme un élément clé de l’éducation.

Les époques se suivent mais ne se ressemblent pas, et chacune d’entre elles vit une pratique bien spécifique s’épanouir. Tout d’abord, l’Antiquité fut l’âge d’or de la course de chars et du combat de gladiateurs. Les auriges et les combattants furent ainsi de véritables stars pendant plus d’un millénaire, vénérés par le peuple dans tout l’Empire romain.

Le Tournoi lui succède, une bataille de chevaliers qui fut l’activité la plus répandue en Occident entre les XIème et XIIIème siècles. Considéré comme trop violent, le Tournoi est remplacé par le jeu de paume, un jeu de raquettes, à partir du XIIIème siècle et restera le sport principal en Occident jusqu’au XVIIème siècle. Cette époque voit l’arrivée des courses hippiques, discipline reine jusqu’à la fin du XIXème siècle. Par la suite, les sports se multiplient, les sports collectifs prennent de l’ampleur jusqu’à l’avénement du football.

Le sport dans le monde

balles pour le sportIl existe une large variété de sports différents qui occupent chacun une place bien spécifique en fonction des pays et des cultures. Ainsi, le football cède sa place à d’autres disciplines dans les pays de l’ancien empire britannique. Ces derniers cultivent en effet les sports que pratiquait jadis la « bonne société » anglaise, comme par exemple le hockey sur gazon, le tennis, le rugby ou encore le cricket. Ce dernier a ainsi le statut de sport national en Inde ou au Pakistan.

De l’autre côté du globe, l’Amérique du Nord et plus précisément les Etats Unis et le Canada ont vu s’épanouir plusieurs sports, comme le hockey sur glace, le basketball, le baseball et le football américain. En France, le cyclisme et le rugby font figure de leaders pendant de nombreuses années, jusqu’à l’arrivée du football après la Première Guerre Mondiale.

L’importance du sport à l’échelle mondiale est aujourd’hui considérable, à tel point qu’il est considéré comme l’un des éléments clés de la mondialisation. Ainsi, une fédération internationale comme la FIFA peut soumettre les règlements à sa volonté, les modifier comme elle le souhaite et d’exiger leur mise en oeuvre à la planète entière.

À l’inverse, certains sports tiennent à garder leur indépendance et présentent d’authentiques spécificités locales. La NBA a ainsi des règles propres, bien distinctes de celles de la Fédération internationale de basketball, tandis que les deux ligues de baseball américain qui s’affrontent lors des World Series ne suivent pas exactement les mêmes règles de jeu.

Les principales rencontres sportives

les jeux olympiques

Le sport a la capacité de faire s’embraser les foules, de faire battre le coeur des supporters, et certains événements vénèrent un véritable engouement. L’événement mondial le plus attendu tous les 4 ans est ainsi la Coupe du monde de football, à laquelle font face les prestigieux Jeux olympiques, rencontre de prestige à l’aura inégalée.

Les JO sont en effet une compétition mondiale qui regroupe une sélection de sports bien précis à tel point qu’il existe un classement des sports qui y sont inscrits et de ceux qui le sont pas. Parmi les Sports olympiques d’été ou d’hiver, peuvent être cités l’athlétisme, l’aviron, le badminton, le baseball et le basketball, la boxe, le cyclisme, l’escrime, le football, la gymnastique, le hockey sur glace, le judo, la natation, le patinage, le ski, les sports équestres, le tennis et le tennis de table ou encore le tir à l’arc.

A l’échelle nationale et internationale, certains épreuves sportives remportent également un franc succès. Il en va ainsi du Superball aux Etats Unis, auquel participent même des stars de la chanson, du Grand Chelem et plus précisément de Roland Garros, qui font battre le coeur des amateurs de tennis, du Tournoi des Six Nations, qui soulève les fanatiques de rugby, des célèbres meetings d’athlétisme, ou encore du Tour de France, qui fait encore figure de référence dans le domaine du cyclisme.

Les vertus physiologiques et psychologiques du sport

Sport bien être

Si le sport est aussi populaire, c’est bien sûr pour le plaisir qu’il procure, mais également pour ses multiples effets bénéfiques sur la santé. La pratique régulière d’un sport fait en effet travailler l’ensemble de l’organisme, et plus précisément le système cardio-respiratoire et certains muscles.

Le sport permet au corps de brûler des calories en un temps record et donc de prévenir de l’obésité, limite le développement de certaines pathologies et en soulage d’autres comme le mal de dos et certaines douleurs articulaires, incite à avoir une alimentation saine et équilibrée, stimule le système immunitaire et la circulation sanguine, permet l’évacuation de la tension nerveuse et combat le stress, développe l’équilibre, les réflexes, la souplesse et les fonctions motrices.

Enfin, il permet aussi de construire une méthodologie de travail, de développer l’esprit d’équipe et met en valeur le sens moral. Ses vertus sont reconnues par l’ensemble de la communauté médicale, qui recommande de pratiquer une activité physique ou un sport d’intensité modérée comme le footing ou la natation pendant minimum 50 minutes au moins 3 fois par semaine pour agir sur son poids, en le stabilisant voire en le diminuant.

Comments are closed